Domingo - s/t

22/08/2008, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

DOMINGO - S/t
(Third Side / Discograph) [site] - acheter ce disque

DOMINGO - S/tAvant d'entamer l'écoute de ce court premier album de Domingo, mieux vaut oublier quelques préjugés et partis pris. Du genre : tiens, encore un couple de bobos parisiens, 28 et 26 ans, forcément beaux, forcément barbu (lui), un ingénieur du son et une dessinatrice qui écrit une thèse sur le graffiti, fans de Wes Anderson et de teen movies des années 80… et bien sûr ils font du folk - parce que c'est à la mode - chanté en anglais. Certes, l'étiquette Third Side, label dont on connaît le discernement (Fugu, Cocosuma, Los Chicros, les premiers Syd Matters…), est plutôt rassurante. Mais bon, le créneau est un peu saturé en ce moment, et pas que par des mauvais : Alela Diane, This Is The Kit, Bon Iver…
On appuie donc sur "play" avec une certaine appréhension. Craintes balayées au bout de quelques secondes, tant ce qu'on entend s'impose sans effort par sa grâce limpide, sa simplicité chaleureuse. Au creux d'arpèges de guitare cristallins et carillonnants, qui paraissent familiers sans pour autant donner l'impression d'avoir été déjà entendus cent fois, Anna pose délicatement sa voix, douce, un peu distante, imparfaite et (donc) touchante. Celle d'une petite sœur, moins fascinante mais plus nature, de Tracey Thorn (Everything But The Girl) ou Hope Sandoval (Mazzy Star), qui serait aussi cousine de Georgia Hubley (Yo La Tengo) ou d'Aggi et Katrina (The Pastels). Samy chante parfois les chœurs, d'une voix aiguë de vieil enfant, un peu à la Neil Young, et c'est tout aussi beau. Parfois, personne ne chante et c'est encore bien ("Simon"). De temps à autre, des guitares un poil plus bruyantes viennent animer tout cela ("Bandido"), mais sans jamais insister. Nos deux amis nous quittent d'ailleurs au bout de neuf morceaux et d'une petite demi-heure, ce qui est suffisant pour une première rencontre.
"Une musique faite pour notre salon", disent-ils, et qui devrait passer très bien dans tous les salons. Domingo : les chansons du dimanche, donc, comme il y a des peintres du dimanche, mais qui illumineront tous les autres jours de la semaine.

Vincent Arquillière
From the Start
The Naked Bunch
The Grace
Oh My
Simon
The Ground
Hold Your Horses
Bandido
A Good Thing

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals