Chad VanGodalen

25/11/2008, par Jean-Charles Dufeu | Concerts |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Et dire qu'il y a trois mois, je n'avais jamais entendu parler de Chad Vangaalen... Quelle tristesse. Depuis, je tâche de rattraper cette inexcusable ignorance (d'autant plus inexcusable que POPnews n'était pas passé à côté de son précédent album, le superbe Skelliconnection) par une vénération obsessionnelle pour le personnage et ses créations (musicales bien sûr, mais visuelles également). Je m'en sens beaucoup mieux. Hier soir, à la Flèche d'Or, l'affiche était particulièrement alléchante puisqu'elle réunissait le dit Chad Vangaalen et le groupe qu'il produit, Women, compatriotes de label et amis de longue date. Plus accessible que ne pouvaient le laisser anticiper les sonorités bruitistes de leur premier album, la prestation de Women était réussie et maîtrisée, bruyante sans (trop de) débauche inutile d'électricité nuisible. Une bonne mise en bouche donc. Le concert de Chad Vangaalen à sa suite était tout simplement parfait. Après une introduction intimiste, "Willow Tree" très fidèle à l'album, place à une série de morceaux joués avec une énergie très rock. Logique avec une partie des Women en backing band. Les titres s'enchaînent sans qu'on s'inquiète du dernier métro. Malgré l'électricité bien sonore, les mélodies survivent et la voix de Chad ressort parfaitement. Les titres sortent légèrement des cadres du disque, à l'image d"une "Molten Light" particulièrement hypnotique. Bref, une illumination. A défaut d'un aperçu de ce concert précisément, donnez-vous quand même deux minutes pour apprécier la chose personnellement, et peut-être pour succomber vous aussi :


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews