Cayto - Your Atoms Are Laughing

19/03/2003, par Fred Tuc | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

CAYTO - Your Atoms Are Laughing
(Hackpen Records / UMC)

CAYTO - Your Atoms Are LaughingCette fois-ci, c'est promis, je résisterai et ne me laisserai pas aller à la comparaison facile. Pour être tout à fait honnête, j'en serais bien incapable tant la musique de Cayto m'évoque trop de choses à la fois. Enfin, plutôt que de m'enfermer dans un absolutisme dogmatique, je me permettrai quand même de citer une référence : Lizard Music (époque "Fashionably Lame"). Et encore, ce n'est même pas pour le contenu que je le fais, mais simplement pour un certain esprit (joueur) et une construction des morceaux aux multiples surprises. Chez Cayto, ces attributs valent autant pour les morceaux que pour l'ensemble de l'album.
Telle une éphémère chenille, Cayto se transforme en papillon, mais ne s'arrête pas là, poursuivant sa passionnante métamorphose pour évoluer vers des formes de vie plus ou moins reconnaissables et surtout inattendues la plupart du temps : la polyphonie rock foutraque de "C'mere" ; l'ambiance planante quasi acidulée de "Dirge (II)" ; "The Head Of A Pin" ou la délicieuse rencontre d'un piano enjoué avec une trompette volubile et la voix d'un cousin d'Aidan Moffat ; le hardcore éhonté de "Archimedes"… Je ne crois pas qu'il soit utile de poursuivre l'énumération car, comme vous l'avez compris, ce n'est pas le mélange de genres qui effraie ce groupe. Bien au contraire, Cayto semble éprouver un plaisir certain à prendre l'auditeur à contre-pied. Et ce n'est pas moi qui m'en plaindrai car, à l'heure où l'homogénéité d'un disque - à ne pas confondre avec sa cohérence - est perçue comme une qualité essentielle, il n'est pas désagréable de se souvenir de ces énergies aussi variées qui font (et défont) le rock.
Bien sûr, l'exercice n'est pas toujours pleinement réussi et quelques titres tapent un peu à côté. Très réussi dans sa première moitié et un hélas un peu moins surprenant dans sa deuxième, "Your Atoms Are Laughing" est un disque un peu déroutant par sa manière de partir dans tous les sens et néanmoins réjouissant pour les mêmes raisons.

Fred

C'mere
Dirge (II)
The Head Of A Pin
Archimedes
A Sin Of Adult Swimming
Me Is What You Need
God Is Love

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews