Cate Le Bon – Reward

28/05/2019, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Cate Le Bon - Reward

On se souvient avoir parcouru toute la discographie de Cate Le Bon sur la foi d'un concert au Point Ephémère fin 2014. On y avait trouvé un mélange d'aplomb et de folie douce ainsi que pas mal de guitares anguleuses, toutes sorties de l'immense “Mug Museum” qui n'a toujours pas quitté notre étagère pleine de disques. Depuis, la Galloise a laissé temporairement de côté la six-cordes pour écrire des compositions plus intimistes sur “Crab Day”, ou encore enregistrer des harmonies décalées en collaboration avec Tim Presley pour Drinks, leur projet dont les sonorités baroques et lo-fi ont trouvé ici l'écho qu'elle méritent. C'est donc avec une impatience non -feinte que l'on découvre aujourd'hui “Reward”, un nouvel album plein de moments singuliers, et dont les mélodies pop sonnent comme la somme de toutes ces expériences.

Les premières notes de “Miami” laissent la place à un saxophone tranquille et une phrase de synthétiseur que l'on imagine sortie d'un décorum soft-rock étrangement sophistiqué. La voix de Cate Le Bon épouse les contours glacés d'une rythmique mécanique pour créer des mélodies modernes et mélancoliques. Moins froid, “Daylight Matters” est l'occasion d'un retour discret de la guitare, mais aussi d'une ligne de basse au downtempo imparable. Une chanson que l'on écoutera, justement, aux premières lueurs du jour. Mais s'il fallait choisir un titre parmi tant d'autres sur ce grand album baroque, ce serait probablement “Here It Comes Again” dont les boucles mélodiques répétitives réussissent à s'incruster pour toujours dans notre cerveau, alors que la voix de Cate Le Bon gagne encore en abstraction. 

Tout "Reward" semble marqué par cet élan introspectif pris par Cate Le Bon lors de l'enregistrement de ce cinquième album, celui qui vous pousse à composer une mélodie pour soi en chantant calmement dans l'obscurité. On apprend incidemment que la Britannique fabrique aussi des meubles sur mesure : un élan artisanal que l'on reconnaît dans chacune des inflexions pop de cet indéniable chef-d'oeuvre qu'il faudra redécouvrir sur scène, notamment le 8 juin dans le cadre du festival Villette Sonique à Paris.

Acheter sur Amazon
  1. Miami
  2. Daylight Matters
  3. Home To You
  4. Mother's Mother's Magazines
  5. Here It Comes Again
  6. Sad Nudes
  7. The Light
  8. Magnificent Gestures
  9. You Don't Love Me
  10. Meet The Man

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews