Brigitte Fontaine - Rue Saint Louis en l'Ile

06/10/2004, par mr modular | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

BRIGITTE FONTAINE - Rue Saint Louis en l'Ile
(Virgin) - [site]

BRIGITTE FONTAINE - Rue Saint Louis en l'IleBrigitte Fontaine était chauve. Brigitte Fontaine est aujourd'hui une dame à couettes. Est-ce un signe d'assagissement? Brigitte Fontaine est-elle devenu une dame à couette? Après l'étourdissant "Kékéland" il y a 3 ans, d'une certaine manière oui, Brigitte Fontaine nous accueille sensiblement engourdie sous sa couette.

Par rapport à sa précédente débauche d'énergie avec les amis kékés (Noir Désir ou Sonic Youth, tous ces jeunes gens qui font du bruit grave), Brigitte Fontaine donne en effet l'impression de s'être repliée sur elle-même. En cela, "Rue Saint Louis en l'Ile", le titre de l'album reflète bien l'ambiance générale de ces 14 titres : retour à la maison, autour d'un bon bol de nougats. On se laisserait volontiers aller à affirmer que Dame Brigitte et son complice de toujours Areski Belkacem ont concocté un album de variétoche. Le piano à queue visqueux de "Folie" ou les guitares très propres sur elles de "Betty Boop" auraient pu, a priori, gommer l'originalité que l'on apprécie chez Brigitte Fontaine. Même la mise en son de Gotan Project sur le morceau-titre est franchement assez plate.
Pourtant, on se sent progressivement envoûté par ce disque, sans trop savoir pourquoi. Lorsque la reprise du "Nougat" surgit quelque part dans la seconde moitié de l'album, on comprend enfin pourquoi: la voix de Brigitte Fontaine a encore mûri. Le charme de sa voix a toujours reposé sur sa fragilité, affichée tel un sourire tristement figé. Par rapport à la version originale parue sur "French Corazon" il y a 15 ans, cette fragilité est désormais recrachée comme des lames de rasoir. Brigitte Fontaine sort ainsi de son rôle de gentille un peu frappée pour se transformer en matriarche qui ferait crisser ses ongles sur un tableau noir, en fermant les yeux et en vous souriant. Par exemple, "Fréhel", peut-être la plus belle chanson composée par le couple Fontaine/Belkacem, est beau comme un beau Björk bien glacé. Sur "Le grand jamais" ou "Sous 200 watts", Brigitte Fontaine plante ses griffes dans de magnifiques mélodies qui laissent entrevoir des contrées encore jamais explorées.

Ce nouveau disque de Brigitte Fontaine offre en somme un très bel équilibre entre une certaine forme de variété et une certaine forme d'underground, un équilibre qui devrait plaire à quelqu'un comme Etienne Daho. Ah oui, une petite fausse note quand même, une reprise incongrue de "L'homme à la moto", Fontaine n'est pas Piaf et vice-versa. Bon allez, j'vous laisse, c'est l'heure de partir à Montélimar.

Modular

Betty Boop en août
Sous 200 watts
Rue Saint-Louis en l'Ile
La veuve clicquot
Fréhel
Le voile à l'école
Mado
La chanson de Simone
Le nougat
Et cetera
Eloge de l'hiver
Le grand jamais
Folie
L'homme à la moto



Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals