Bonne pêche au Disquaire Day

29/04/2013, par | Autre chose |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Cette année je décide de jouer la proximité et de me rendre au MILA – une structure regroupant les bureaux de plusieurs petits labels indépendants parisiens –, dans le 18e, à 5 minutes de chez moi en Vélib’. Arrivé sur place, je tombe sur un ancien collaborateur de POPnews, Christophe Patris, et sur un ami qui habite le quartier et qui était juste sorti acheter le pain.

Les lieux étant assez exigus, on entre au compte-gouttes. Une fois à l’intérieur, je me dirige vers le stand tenu par le sympathique Yves, et dois encore piétiner quelques minutes avant de pouvoir accéder aux bacs. J’écarte d’emblée les rééditions de 45-tours de groupes des années 60 (ou du faux vintage vendu au prix du vrai), et tout ce qui relève de la variétoche française, et met tout de suite de côté un exemplaire du « Seven Songs » des Apartments, principale raison de ma présence ici. Je remarque qu’il reste pas mal de vinyles de l’édition précédente du Disquaire Day (même pas soldés), ce qui incite à relativiser le succès de la manifestation…

 

 Disquaire Day 2013

 

Finalement, et malheureusement pour mon compte bancaire, je trouverai pas mal de choses intéressantes :

-      "Seven Songs" de The Apartments, donc. L’enregistrement réalisé par mon groupe préféré pour l’émission "Label Pop" de Vincent Théval sur France Musique. Un beau 33-tours sorti par Talitres.

-      "Fight for Everyone" de The Leisure Society. Le 45-tours le moins cher du lot (5 euros), d’un joli bleu turquoise, en plus. Un groupe qui, là non plus, ne m’a jamais déçu.

-      "You Never Left" de Piers Faccini. Un 45-tours rouge translucide inédit tiré à 300 exemplaires. Là encore une belle pochette, mais on n’en attendait pas moins d’un musicien qui est aussi peintre.

-      "Un déluge" de Bertrand Belin. Par un chanteur français que je connais un peu et suis depuis ses débuts, un 45-tours annonçant un album imminent. Photo de l’ami Philippe Lebruman (BB devant ce qui semble être un avion de chasse) et joli graphisme.

-      "We Are Fine" de Sharon Van Etten. Peut-être un 45-tours du Disquaire Day 2012 ? En tout cas, il y a une photo de Sharon sur la pochette, un super casting (des membres de The National, Zach Condon de Beirut…), une face B intitulée "Hotel 2 Tango", et tout simplement l’une des chanteuses américaines les plus cruciales de ces dernières années, soit suffisamment de bonnes raisons de sortir les euros.

-      "Ta lumière particulière" d’Autour de Lucie. J’attends d’en entendre plus pour dire si ce groupe que j’ai beaucoup aimé a bien fait de revenir. En face B, une reprise de "Eyes without a Face" de Billy Idol. Pas vraiment l’artiste le plus facile à défendre, mais avouons que ce morceau n’est pas loin d’être génial.

-      "What I Needed" de Dark Dark Dark. Je ne pouvais pas repartir sans un 10’’. Et autant choisir un bon groupe… 

 

Et puis, rien à voir avec le Disquaire Day, mais je me fais plaisir en achetant pour 10 euros un best-of en CD de Biff Bang Pow!, le groupe indie pop ultime des années 80 (car fondé par Alan McGee, le boss du label Creation). Toujours aussi plaisant à réécouter, après toutes ces années.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals