Blue Roses - Blue Roses

14/05/2009, par Luc Taramini | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

BLUE ROSES - Blue Roses
(XL Recordings / Beggars) [site] - acheter ce disque

BLUES ROSES - Blues RosesCombien de fois suis-je tombé dans le panneau de la sirène éplorée qui se lamente sur son rocher imaginaire (The Battle of the Land and Sea, Promise and The Monster...) ? Et paf, encore dedans. La sirène en question s'appelle Laura Groves, elle est anglaise, originaire du Yorkshire précisément. Dans sa province que j'imagine forcément ennuyeuse elle a écouté Bartók, Stravinsky, Tears for Fears et Yann Tiersen. Elle s'est surtout échinée sur le piano familial et sur sa guitare pour acquérir une dextérité qui illumine ce premier album personnel et délicatement arrangé. Placé sous le haut patronage de Kate Bush période "Wutherings Heights", le disque démarre par des bourrasques de piano sur une voix haut perchée. Me voilà pris dans la tourmente d'un cœur agité entre les landes venteuses d'Emily Brontë et les soupires des naïades préraphaélites. Difficile de ne pas résister à cette entame qui se poursuit par des mélodies funambules tout en arpèges de guitare évoquant la finesse d'un Nick Drake. Le chant, lui, suit toujours sa ligne de crête en vigie cristalline placée au-dessus d'une brume d'harmonies vocales se noyant en échos et murmures.

Pourquoi des roses bleues ? Pour décrire toutes les nuances de la gamme mélancolie. Pour cette beauté un peu glacée sous laquelle couve un feu ardent, aussi. Cela donne des cavalcades passionnées au grand air ("Greatest Thoughts", "I Wish I...") et des replis intimes sur des comptines flottantes ("Does Anyone Love Me Now ?", "Doubtful Comforts"). Le tout nappé sans crème de laptops, d'harmonium, de xylophone et de harpe utilisés comme discrètes enluminures sur des compositions déjà parfaites. Et si à la fin le disque perd un peu de sa vigueur, il ne tombe ni dans l'insignifiant ni dans le niaiseux, parcouru par un souffle vital emportant tout sur son passage. A l'instar de Soap & Skin, Blue Roses réussit son hold-up sur 2009. Une Sibylle prometteuse...

Luc Taramini


Greatest Thoughts
Cover Your Tracks
I Am Leaving
Can't Sleep
I Wish I...
Coast
Does Anyone Love Me Now?
Doubtful Comforts
Rebecca
Imaginary Flights


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals