Aucan - s/t

20/10/2008, par Catherine Guesde | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

AUCAN - S/t
(RuminanCe - Africantape / PIAS) [site] - acheter ce disque

AUCAN - S/tCe n'est pas tous les jours qu'on trouve un groupe tout jeune qui se hisse sans peine à la hauteur des maîtres dont il se réclame. Fin septembre 2008, les Italiens d'Aucan sortent leur premier album, en gestation depuis deux ans, peaufiné et travaillé à travers des répétitions incessantes. Le résultat est précis, exigeant, explosif.
Après quelques grincements de guitare en guise d'introduction et une mélodie de carillon, la basse donne le signal ; les guitares peuvent se lancer et tisser les trames qui vont s'entrelacer. Le ton est donné, l'énergie se décharge avec légèreté et force, le tout donnant une impression de maîtrise étonnante de la part d'un groupe nouveau-né.
On pense immédiatement à Shellac et à Don Caballero pour les guitares pesantes et agressives, à Tortoise pour les mélodies répétitives. Sur une trame lourde aux accents métalliques viennent se greffer des mélodies au synthé, ces touches électro rappelant des groupes tels que Squarepusher ou encore Battles. On a quelques passages plutôt noise, des complications math rock, entre ruptures et superpositions de rythmes ; des moments plus métalleux comme au début de "iena" qui débute in medias res, en plein dans l'agressivité des accords de guitare. Bref, l'étiquette "post-rock", assez tentante pour ce groupe, devient presque inappropriée tellement on est dans l'innovation, à la croisée des genres.
Dans cette maîtrise des différents genres, on pourrait presque reprocher à Aucan un certain manque d'originalité, et dire qu'ils se contentent de superposer des ingrédients déjà présents chez leurs prédécesseurs. Sans doute, mais c'est sans compter l'énergie explosive, la jeunesse et la légèreté qui se dégagent de ces morceaux, et qui viennent unifier ces influences multiples. L'Italie renouvelle manifestement ses talents musicaux, et s'ils ne sont pas vraiment dans le registre de l'opéra lyrique, les italiens d'Aucan ont gardé de leurs ancêtres la technicité et l'exigence dans l'architecture des compositions.

Catherine Guesde

Reset
Iena
U rano
Fauna
Ac ha b
Satellite
Imho
Tesla


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals