As the Stars Fall - Interview

07/07/2010, par | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

AS THE STARS FALL

Après un premier EP de très belle tenue, POPnews est parti à la rencontre de ce trio aussi mystérieux que doué, qui a accepté de nous en dire plus sur le projet As the Stars Fall.

As the Stars Fall

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?
As The Stars Fall c'est Steve, Remi et Guillaume, nous avons fait nos armes en tant que producteurs dans le milieu du HipHop depuis 2001 sous le nom de Medeline (avec lequel nous officions toujours). Il y a à peu près 2 ans nous avons crée As The Stars Fall.

Vous avez eu un parcours original, passant de producteurs de hip-hop à As the Stars Fall. Est-ce que c'était quelque chose que vous aviez en tête depuis longtemps ?
Disons que nous nous sommes toujours intéressés à beaucoup de styles musicaux pour enrichir nos compositions, trouver des samples, essayer d'intégrer d'autres influences à notre musique, naturellement on s'est retrouvé à expérimenter des productions vraiment différentes de ce qu'on peut faire dans le cadre de notre carrière Rap. On a aussi ressenti le besoin d'évoluer musicalement, As The Stars Fall pour nous c'est vraiment une bouffée d'oxygène, on ne se soucie pas des "formats", des histoires de singles, on ne fait aucune concession.

Qu'avez-vous appris dans le milieu du hip-hop et qui vous a servi pour ATSF ?
Je pense la principale chose que l'on ait appris avec notre travail dans le HipHop et que l'on applique dans nos compo pour ATSF c'est l'efficacité de la boucle. On aime partir d'une boucle musicale forte et la faire évoluer tout au long d'un titre, c'est vraiment notre spécificité.

Est-ce que vous pensez que As the Stars Fall changera votre façon d'aborder le travail de producteur ?
Oui c'est sûr c'est déjà même le cas, lorsque l'on se met devant nos machines pour produire un titre rap aujourd'hui, on essaye d'apporter le maximum de musicalité comme on peut le faire avec ATSF, faire vivre le morceau, ne pas juste se contenter de trouver une boucle qui tourne pendant 3 minutes. On tente également de travailler les sonorités qu'on utilise pour essayer de se démarquer de ce qu'on a l'habitude d'écouter dans le rap. Mais ce n'est pas évident parce que la plupart des artistes rap sont assez frileux et préfèrent ne pas prendre trop de risques musicaux...

Est-ce que vous seriez ouverts à laisser la production d'un autre disque à un producteur extérieur, ou souhaitez-vous garder la main ?
As The Stars Fall c'est un peu comme notre enfant, donc le confier à une personne extérieure...on ne ferme pas la porte mais si on doit faire appel à quelqu'un je pense que ce sera au niveau de la réalisation dans le cadre d'un album peut-être, comme Nigel Godrich a pu faire pour Radiohead.

 

 

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals