Arco5 - Dynamostar

album de la semaine du 19/11/2003, par Fred Tuc | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ARCO5 - Dynamostar
(Arbouse Recordings / Chronowax)

ARCO5 - DynamostarSur son bulletin on devait lire : élève doué mais trop dispersé et bavard pour exploiter à fond ses capacités." Ainsi en va-t-il de ce jeune Toulousain pas avare avec un premier disque intitulé "Dynamostar" de près d'une heure et quart. Franc-tireur, Arco5 ne ménage pas ses effets et moissonne beaucoup, au prix de quelques balles perdues (certains titres sont moins intéressants). Mais, lorsque le tir fait mouche, c'est entre les deux yeux ; fatal ! On pense parfois à un Aphex Twin pacifique, mais, le plus souvent, c'est dans une électronica foisonnante et harmonieuse que se lance Arco5. Certains morceaux sont de véritables bonheurs rythmiques au cours desquels nous sommes emmenés dans un infernal tourbillon électronique où les sonorités s'entrechoquent à la vitesse de la fission nucléaire. Le générateur monte en température et il lui arrive parfois de surchauffer un peu, de traîner dans le rouge, mais sans jamais sortir des tolérances de notre organisme.
Le premier titre, "Erotribe", donne l'occasion d'écouter ce qui pourrait être une conversation entre des Gremlins ; mais pas des méchants avec une crête, non, rien que des gentils Gizmos. C'est drôle, ça piaille, ça rigole, ça frétille et ça donne un côté assez pop à ce titre ainsi qu'à d'autres. Des tronçons de voix sont parfois utilisés comme sur le fascinant "Metabox" dont le nombre de bpm n'a d'égal que les rebondissements sonores, ou sur la jolie course urbaine "Napp" où déformations et samples vont bon train. Je ne saurais écrire cette chronique sans évoquer "Bolpy", un monstre mélodique fracassant, tout droit sorti des décombres des années 1980. Derrière des beats parfois très enlevés et conformes à une certaine approche de l'électronica, se cachent bien souvent des mélodies imparables et bigrement entêtantes. Mais ne vous y trompez pas, la puissance de feu de Arco5 est réelle, comme en témoigne, entre autres, "Texas".
Variées, les compositions de Arco5 sont comme de longs serpents qui suivent et épousent les circonvolutions de notre cerveau, où chaque nouveau relief est l'occasion de révéler une autre facette de sa musique, donnant à la fois dans le sec et saccadé et dans le doux et voluptueux.

Fred

Erotribe
Baleines Froides
Texas
Shog
Metabox
Napp
Crisparoz
HD-142-B
Hésiterie
Bieightie
Bolpy
Actor
Geometron
Oscillochien

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals