Arab Strap - Interview

23/07/2003, par Refau | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

 

Ils reviendront en France en novembre pour une mini-tournée, mais les Ecossais d'Arab Strap livrent cette semaine deux dates exceptionnelles sur la Guinguette Pirate, à Paris. Voici donc la retranscription de notre entretien avec un Aidan Moffat sobre, amaigri et totalement affable, à l'occasion de la sortie de leur récent "Monday at the Hug and Pint"…

Tout d'abord, j'ai quelques questions stupides à te poser : est-ce que tu aimes promouvoir les albums d'Arab Strap ?
hum... oui, c'est une expérience très fatigante...quand ça dure longtemps, ça peut être éreintant. Mais, jusqu'à présent, tu es le deuxième intervieweur que je vois pour le nouvel album donc, ça va !

Qu'as-tu amené avec toi pour ce voyage promo ? Quel disque ou quel livre par exemple ?
J'ai une BD qui s'appelle Bizarro Comic. Mais j'en suis un peu déçu. Et, j'ai aussi un livre que ma petite amie m'a donné, un truc de Paul Auster, "Mr Vertigo". Je crois que ça a quelques années, c'est à propos d'un garçon qui apprend à voler. Ca me plait... mais c'est resté dans mon sac.

Venons-en au nouvel album. A mon avis, musicalement parlant, ce disque est plus optimiste ou, du moins, plus chaleureux...
On a mis plus d'instruments... J'en avais marre de l'approche minimaliste. Je pense que c'est toujours très simple, mais il y a plus d'instruments derrière...C'est pas un album "chargé" mais c'est plus intéressant à écouter. Parce que, quand j'ai réécouté notre avant-dernier album, "The Red Thread", je l'ai trouvé chiant ! (rires). On aurait dû mettre plus de choses dessus.

C'est vrai que les cordes sont très présentes sur ce nouvel album... en plus des trompettes qui sont fabuleuses sur la première chanson !
Ah ! Je voulais faire une chanson rétro 70's... j'aime ça. Je suis fou des cordes. Elles ont été jouées par deux filles, Jenny et Stacey, qui sont des membres semi-permanents du groupe. Donc, si tout se passe bien, elle viendront avec nous sur la tournée américaine. Jenny joue dans trois autres groupes donc c'est dur de l'avoir sous la main mais elle vont venir aux Etats-Unis avec nous... Ca va être très différent de l'album. J'espère que ça va bien se passer. Je n'ai pas été aux répétitions mais il y'en aura une avant le départ. Ca devrait être OK, je l'espère (sourire)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog