Albums - Candidate, The Auteurs, Evening Lights

04/02/2004, par Refau | Albums en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALBUMS par Refau

CANDIDATE - NuadaCANDIDATE - Nuada
(Snowstorm / Chronowax)

Ce "Nuada" est inspiré du film "The Wicker Man". Je n'ai pas eu la chance de voir ce denier mais la musique délivrée ici est effectivement très cinématographique. A des lieux des hypes officielles du moment, Candidate offre un refuge musical anachronique tout en bois, cordes et harmonies vocales. Cette pop directement héritée d'un folklore typiquement britannique a le pouvoir d'évoquer des images rurales surannées et mélancoliques. La musique de l'automne en somme. Réussi.

LUKE HAINES & THE AUTEURS - Das Capital, The Songwriting Genius Of Luke Haines And The AuteursLUKE HAINES & THE AUTEURS - Das Capital, The Songwriting Genius Of Luke Haines And The Auteurs
(Hut Recordings / Virgin)

Cette compilation est un ultime pied de nez aux détracteurs de ce simili dandy maudit de Luke Haines. Suffisant, pompeux, incroyablement prétentieux (ce titre !!), ce florilège est à l'image de son auteur. Car nous n'avons pas ici droit à une simple compilation mais à une véritable relecture symphonique des standards du groupe. Si on loue parfois ce nouvel habillage ("Baader Meinhof", "Future Generation" ou encore un "Lenny Valentino" magnifié), on a aussi du mal à le comprendre sur certains morceaux, tant le résultat final sent le réchauffé putassier ("How Could I Be Wrong", "Showgirl"). Mais bon, voilà, les chansons sont là, évidentes, fruits de l'indéniable talent d'un très grand songwriter, alors on s'incline une nouvelle fois devant cette fatuité ironique et ces mélodies imparables. Cet objet ravira donc les fans, ne serait-ce que pour les commentaires de Luke à propos de chacun de ses disques ou pour l'introduction cachée, un impressionnant medley symphonique de cinq minutes (on revient en arrière à partir de la première plage pour pouvoir l'écouter) qui en dit finalement plus sur le talent du monsieur que les 40 minutes suivantes.

EVENING LIGHTS - LandscapeEVENING LIGHTS - Landscape
(Shelflife)

C'est joli, poli, gentil. Du Laura Watling tout craché. Car c'est bien la reine de la twee pop californienne qui se cache derrière ce supergroupe Shelflife (la demoiselle y est accompagnée par quatre autres ressortissants du label). Le premier titre sans aspérité et à l'ambition musicale frôlant dangereusement le néant absolu est, je dois l'avouer, très peu engageant. Mais le groupe se révèle, par la suite, plus complexe, plus consistant, notamment sur "Pheadra" qui peut rappeler la pop habitée de Saloon. Anecdotique.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals