3 Melancholy Gypsies - Grand Caravan To The Rim Of The World

20/10/2005, par Sylvain Bertot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

3 MELANCHOLY GYPSIES - Grand Caravan To The Rim of The World
(Legendary Music / Import) - acheter ce disque

3 MELANCHOLY GYPSIES - Grand Caravan to the Rim of The World De nos jours, un critère simple suffit pour évaluer l’intérêt d’un album des Living Legends : le degré d’implication d’Eligh. Les meilleurs disques récents du collectif californien portent tous sa marque. Cela était vrai de ses derniers solos ("Poltergeist" et "Enigma") comme de l’excellent "Justify the Mean$" de Luckyiam.PSC sorti en 2002, cela l’est aussi de ce dernier disque des 3MG’s dont il a produit l’essentiel. Ne surtout pas se fier à la pochette façon démo de rap français des années 90, ce disque du trio Eligh / Murs / Scarub attendu de longue date est excellent. Pas excellent selon les standards rap. Excellent tout court. Excellent comme un disque de rap ne l’est que rarement.

Sur fond de thématique gitane (le nom du groupe, celui de l’album, l’extrait du "Gypsy" de Jose Feliciano en introduction, quelques accents musicaux orientaux pour évoquer la caravane), les trois rappeurs donnent successivement dans le délire astrologico-mystique, dans l'histoire de cœur et dans la leçon de sagesse, comme sur cet excellent "Chant" où ils nous présentent le remède idéal aux revers de la vie. Et le tout est entonné avec un entrain rare. Réunir trois MCs majeurs dans une forme éblouissante pourrait ne pas suffire, mais les beats – on l’a sous-entendu plus tôt – sont à la hauteur. Alternance de compositions soyeuses et de synthés bondissants, comme souvent chez Eligh, elles sont appuyées par quelques astuces comme le refrain appesanti de "Young Man" ou le phrasé robotique de "The Plannit". Quelques productions un peu casse-pied traînent ici et là ("3 Rings", "Countdown", "Nautilus"), mais que pèsent-elles au regard des merveilles qui les accompagnent ? Surtout quand déboule le finale éblouissant, une suite exceptionnelle de quatre ou cinq morceaux dont un "Beautiful Mind" effectivement beautiful, un "Armageddon" dévastateur et un très joli "Child 2 Man" de clôture, où les trois protagonistes principaux laissent le micro à la voix apaisée de Mystic.

Quand l’ami Gnusball l’avait interviewé il y a quelques temps, Murs nous avait glissé l’information suivante : "le tout nouvel album des 3MGs devrait sortir pour l’automne ou pour août, il s’appelle "Grand Caravan To The Rim of the World" et ça sera le meilleur album que j’aie jamais fait…". Ce n'était pas de l'esbroufe, Murs avait parfaitement raison. Sauf sur un point : le disque a mis finalement trois années de plus à sortir. Ceci dit, tant mieux. Ces longues années de gestation sont sans doute l’une des raisons de cette réussite. Par l’intermédiaire de trois des membres les plus éminents des Living Legends, ce groupe abonné trop souvent aux productions inégales et bâclées vient de sortir l’un des albums rap les plus irréprochables de l’année.

Sylvain Bertot

Intro
Halo
Young Man
The Plannit
Signs
Nautilus
Interlude
And If
Color Blue
Chant
3 Rings
Countdown
Interlude
Beautiful Mind
3 Men Marching (feat. Jo Wilkinson)
Armageddon
Landing
Child 2 Man (feat. Mystic)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews