Bertrand Belin, hypernuit et salles obscures

26/09/2010 |
  • Facebook
  • Twitter
|

Alors que son très beau troisième album, "Hypernuit", vient de sortir chez Cinq7, Bertrand Belin se verra confier cet automne une "carte blanche" au MK2 Quai de Seine, à Paris, comme Arnaud Fleurent-Didier il y a quelques mois. Le chanteur et guitariste a sélectionné sept films, principalement des œuvres récentes et relativement méconnues ("Le Dernier des immobiles" de Nicola Sornaga, "The Saddest Music in the World" de Guy Maddin, "Old Joy" de Kelly Reichardt, avec Will Oldham, "Dernier maquis" de Rabah Ameur-Zaïmeche), même si "Les Fraises sauvages" de Bergman fait aussi partie de cette programmation pointue et très personnelle. Soirée d'ouverture le 19 octobre avec un mini-concert suivi d'un débat, puis de la projection d'un des films. Les autres projections auront lieu les samedis et dimanche en matinée. Bertrand Belin se produira par ailleurs le 29 septembre au Point Ephémère.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals

les dernières news

»» toutes les news