Poni Hoax

on 7/3/11 | permalien | Retour à la fiche artiste

Black Bass Festival 2017, les 1er et 2 septembre 2017 (25/09/2017)
Avec cette quatrième édition, le Black Bass Festival a encore fait succomber la Haute-Gironde avec deux belles soirées de musique, dans un cadre toujours aussi accueillant.
lire l'intégralité de l'article
Soirée Balades Sonores & Pan European Recording à la Flèche d'Or, 17/03/12 (27/03/2012)
Samedi 17 mars on a fait un tour à la Flèche d'Or pour la soirée organisée par les toujours très avisées Balades Sonores. L'occasion de voir A.P. Witomski défendre son deuxième album et de découvrir Nicolas Ker en solitaire.
lire l'intégralité de l'article
Nuit des Arts, festival Ondes Magnétiques - Roubaix, le 14 mai 2011 (16/05/2011)
Belle affiche éclectique que celle proposée dans le cadre de la première édition du festival Ondes Magnétiques ; cette soirée, intitulée Nuit des Arts, à la Condition Publique à Roubaix, était placée sous le signe, assez convenu, des rapports entre musique electro et vidéo.
lire l'intégralité de l'article
En avant pour la route du rock. (14/08/2008)
...
lire l'intégralité de l'article
Poni Hoax - Images of Sigrid (04/07/2008)
Ceux qui avaient aimé, un peu, beaucoup, passionnément Poni Hoax à l'heure du premier album pourraient être surpris, en bien, à l'arrivée du deuxième. Stylistiquement, le groupe a élargi sa palette de sons habituelle (entre cold wave et électro, New Order et The Editors) à l'emprunt de plus en plus net de parties de synthés et de boucles néo-prog.
lire l'intégralité de l'article
Les Woodentops sortent du bois, toujours verts (22/09/2006)
Mardi dernier, en remontant la rue de Bagnolet jusqu'à la Flèche d?Or, on se demandait quel groupe important des années 80 ne s'était pas encore reformé, à part les Smiths (trop fâchés ?), les Teardrop Explodes (trop ingérables ?), The Sound (trop morts ?) et les Stone Roses (au moins autant un groupe des années 90, en fait). On en oublie...
lire l'intégralité de l'article
Poni Hoax - Poni Hoax (19/07/2006)
Avec leurs manières de dandys cultivant la nostalgie des années 80 (celle des soirées à l'Hacienda et au Palace), les cinq membres de Poni Hoax passeraient presque pour de parfaites têtes à claques opportunistes. Ce serait évidemment céder un peu vite aux préjugés sur ce genre de groupes qui se complaisent à remonter le temps avec plus ou moins de bonheur.
lire l'intégralité de l'article

  • Facebook
  • Twitter
Retour à la fiche artiste

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals

les artistes