Destroyer

on 7/3/11 | permalien | Retour à la fiche artiste

Destroyer, Nicholas Krgovich – Petit Bain, Paris, 8 décembre 2017 (12/12/2017)
Vendredi 8 décembre, Destroyer et Nicholas Krgovich étaient venus défendre leurs nouveaux albums au Petit Bain. Retour sur cette belle soirée.
lire l'intégralité de l'article
Destroyer - Interview (27/08/2015)
Quatre ans après le succès de “Kaputt”, Dan Bejar revient avec un nouvel album de Destroyer, le somptueux “Poison Season”. L'occasion d'une rencontre avec le songwriter canadien, moins insondable que dans ses textes.
lire l'intégralité de l'article
Destroyer à Strand (Stockholm) le 23.11.12 (30/11/2012)
Le Destroyer aborde la scène de Stockholm. Kaputt über alles.
lire l'intégralité de l'article
Vavavoum in Vancouver (31/08/2011)
Nouveau clip pour Destroyer, avec un extrait de "Kaputt", "Savage Night at the Opera". A regarder si vous n'êtes pas malade en moto... Ok, griller un feu, c'est mal, sauf si c'est pour aller retrouver Dan Bejar avant une nuit sauvage à l'opéra...
lire l'intégralité de l'article
Destroyer - Interview (27/06/2011)
Profitant de journées de RTT à solder, je me suis rendu à Montreuil pour aller poser quelques questions à Dan Bejar, héros personnel (vous allez voir, je suis quelque peu intimidé), en tournée promotionnelle en Europe pour la sortie sur notre continent du dernier album de Destroyer, "Kaputt", paru en début d'année en Amérique du Nord. Le Canadien m'attend vautré sur un petit sofa, caché derrièr...
lire l'intégralité de l'article
Destroyer - Kaputt (15/06/2011)
Le retour du saxophone dans la musique pop n'est pas à proprement parler ce dont on aurait rêvé pour 2011, mais c'est maintenant au tour du Canadien Dan Bejar, alias Destroyer, de remettre au goût du jour l'instrument mal aimé. 
lire l'intégralité de l'article
Destroyer - Bay of Pigs (08/09/2009)
Les jeunes et surprenants songwriters nord-américains ne manquent pas. Bradford Cox, Ira Kaplan, Spencer Krug, Daniel Rossen sont les premiers me venant instantanément à l'esprit. Fâcheuse tendance de ma part à évincer involontairement le très talentueux Dan Bejar aka Destroyer, également membre des New Pornographers et tiers de Swan Lake.
lire l'intégralité de l'article
Destroyer - Trouble in Dreams (02/07/2008)
Il y a quelque chose d'un peu décourageant à chroniquer pour la cinquième fois un disque de Destroyer. Non que les productions de Daniel Bejar soient mauvaises, bien au contraire - et ce "Trouble in Dreams" est au moins aussi bon que les albums qui l'ont précédé depuis "Streethawk: a Seduction" en 2001. Simplement, on constate que malgré des sorties régulières (une par an en moyenne) et d'une q...
lire l'intégralité de l'article
New Pornographers, du neuf cet été (05/07/2007)
Après dix années d'existence et trois albums remplis d'une pop à la fois éruptive et sophistiquée, les New Pornographers - originaires de Vancouver, aujourd'hui éclatés géographiquement - restent de quasi-inconnus en Europe. Malgré une pochette assez repoussante, leur nouvel album, "Challengers", pourrait bien faire bouger les choses et...
lire l'intégralité de l'article
Destroyer - Destroyer's Rubies (17/01/2007)
Sorti en Amérique du Nord début 2006, ce nouvel album de Destroyer n'a abordé nos rivages qu'en fin d'année dernière, via les Espagnols d'Acuarela (succédant au label bordelais Talitres, qui avait distribué en France les trois précédents).
lire l'intégralité de l'article
Destroyer - Saint Hippolyte, 14 février 2005 (26/02/2005)
l est des initiatives que l'on a plaisir à encourager. La programmation du Castell Embruixat, chaleureux café-concert ouvert il y a deux ans dans la région perpignanaise est de celles-là. Après avoir accueilli notamment Cali, Sharko, Bertrand Betsch et The National, le château ensorcelé recevait ce dimanche 14 février un fantôme de David Bowie, à savoir le canadien David Bejar de passage dans n...
lire l'intégralité de l'article
Destroyer - Your Blues (15/09/2004)
Pour les profanes, une introduction idéale à l'univers de Daniel Bejar. Pour les convertis, l'aboutissement (mais sûrement pas la fin) d'un parcours exigeant, qui mériterait de quitter enfin l'ombre pour la lumière.
lire l'intégralité de l'article
Destroyer - This Night (22/10/2003)
Quelques mois seulement après la sortie du deuxième album des New Pornographers, sur lequel il chante trois morceaux de sa plume, revoilà déjà le Canadien Daniel Bejar avec son projet principal, Destroyer. La plupart des musiciens qui jouent sur ce nouvel album – le cinquième déjà, quoique le second seulement à être distribué en France, par le label bordelais Talitres – ne figuraient pa...
lire l'intégralité de l'article
Destroyer - Streethawk : A seduction (13/03/2002)
"Daniel Bejar est plus connu pour ses réalisations avec le groupe The New Pornographers, "Streethawk : A Seduction" n'en est pas moins son quatrième album sous le nom de Destroyer." (extrait de la biographie)
lire l'intégralité de l'article

  • Facebook
  • Twitter
Retour à la fiche artiste

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals

les artistes