Loading...
Divers

13 essentiels : Rue Royale

Dans la chronologie, 13 titres remarquables dans la discographie de Rue Royale (et de Dekker). En toute subjectivité !

Derrière le beau nom de Rue Royale se cache un couple discret de musiciens anglo-américains, Ruth et Brookln Dekker. Après un premier EP en 2006, Rue Royale sort son premier album, sans titre, en 2008. D’emblée, dès leurs premiers morceaux, les harmonies vocales du duo imposent des sonorités folk-pop dans la lignée de Simon & Garfunkel ou des Kings of Convenience. C’est épuré et d’une très belle fraîcheur (titres 1 à 3).

“Guide to an Escape” paraît en 2011 et poursuit dans cette voie. Le son y est lumineux, aérien, les compositions vous charment dès la première écoute et vous donnent l’envie d’y revenir encore et encore. C’est l’album idéal des dimanches matin rêveurs où le temps s’étire langoureusement (titres 4 à 6).

Soucieux de se diversifier, Rue Royale enregistre “Remedies Ahead” avec Paul Pilot à Berlin en 2013. Les chansons conservent leur fragilité éthérée tout en s’augmentant de touches électroniques (titres 7 et 8).

En 2014, le couple donne naissance à une petite fille. Cette année-là, suite à un accident, Brookln perd son œil droit. Il traverse également un moment de crise personnelle profonde. C’est durant cette période de dépression qu’est conçu “In Parallel”, quatrième album du duo, plus sombre et tendu, qui ne sera achevé qu’en 2018. On y trouve une véritable synthèse des influences du groupe, entre pop West Coast ensoleillée et folk introspectif à la Nick Drake (titres 9 à 11).

Rue Royale se met alors en veilleuse. Brookln a rencontré durant cette période difficile le pianiste allemand Lambert avec qui il entame une collaboration pour quelques titres. S’ensuit le projet “Slow Reveal”, toujours en cours, où, sous son nom seul de Dekker, il compose des morceaux au gré d’une tournée hélas brutalement interrompue cette année (titres 12 et 13).

Durant le confinement, Rue Royale a offert un marathon de mini-concerts en Facebook live, disponibles sur leur page, jouant sans discontinuité tous les matins du 13 mars jusqu’au 19 juin, centième et dernier “Quoncert” (pour “concert de quarantaine”) de Ruth et Brookln.

# Nuage de groupes et artistes : Simon & Garfunkel, Kings of Convenience, Lambert, Fink, Stars, Nick Drake…

UFO
Parachutes and Lifeboats
Even in the Darkness
Guide to an Escape
Flightline
Get Me Standing
Pull Me Like a String
Brought Up Somewhere Else
Thrown by The Wind
Signs Are All Gone
Eagerly Hunting
A Pardon, a Transcendental Way
Hands Clean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *