Loading...
Bilans annuelsInterview

Bilan 2019 – Interviews

Petit retour sur les interviews publiées en 2019, avec des liens pour les (re)lire.

Notre collaborateur Philippe avait longuement interviewé à Londres le légendaire Mark Perry à l’occasion d’un concert d’Alternative TV. Si longuement que nous avons publié en quatre parties son article, qui analysait en profondeur la riche et méconnue discographie du groupe.
Partie 1 Partie 2 Partie 3 Partie 4

Cela faisait des années qu’on croisait régulièrement Olivier Marguerit, alias O, dans les salles de concerts, qu’il soit sur scène comme musicien permanent ou accompagnateur d’une ribambelle de groupes ou dans la salle comme spectateur, mais nous n’avions jamais eu l’occasion de nous entretenir longuement avec lui. La sortie de son deuxième album solo, très réussi, nous offrait une occasion rêvée.

Pour Bertrand Belin, en revanche, ce n’était pas la première fois. “Avec lui, la discussion est parfois déroutante, sinueuse, mais jamais perdue dans les limbes – à l’image de sa musique, donc”, écrivions-nous. En tout cas, c’est toujours un plaisir que de l’entendre parler de musique, la sienne (qui séduit un public de plus en plus large sans faire la moindre concession) et celle qu’il aime.

Grand plaisir aussi de discuter longuement dans son studio avec Frédéric Lo, producteur très demandé et (de fait) chanteur trop rare, revenu cette année avec un bel album de pop en français, le bien nommé “Hallelujah!”.

A la tête depuis plus de 40 ans du Dream Syndicate (un album impeccable cette année, “These Times”), le vétéran californien – mais installé depuis longtemps à New York – Steve Wynn a gardé un enthousiasme intact pour la musique. Qu’il pratique à l’occasion avec des amis qui ont pour nom John Paul Jones, Peter Buck ou Ian Hunter.

Groupe paneuropéen, voire international, Vanishing Twin a sorti avec “The Age of Immunology” l’un des albums les plus intrigants et envoûtants de l’année. Rencontre avec des personnalités attachantes, têtes chercheuses adeptes du bricolage DIY.

Dandy et érudit pop, Jean-Emmanuel Deluxe a enregistré un joli disque en compagnie d’invités de marque (Sean O’Hagan, April March, Helena Noguerra, Bertrand Burgalat…). Cela méritait bien une longue discussion pleine d’échappées drôles et cosmiques avec notre dandy pop à nous, Olivier.

Sous le nom de White Fence, Tim Presley a livré depuis une dizaine d’années une flopée de disques entre rock garage et psychédélisme, dont le dernier, le tremblotant “I Have To Feed Larry’s Hawk”, est sans doute l’un des plus aboutis. Nous l’avions interviewé quelques heures avant son excellent concert à la Route du rock.

Une rencontre avec Agnès Gayraud, musicienne sous le nom de La Féline (son troisième album, “Vie future”, est sorti cette année), mais aussi philosophe et brillante théoricienne de la chose pop, c’est toujours l’assurance d’aller au fond des choses sans trop se prendre au sérieux. Ce fut une fois de plus le cas.

Deuxième interview avec Bid, leader depuis plus de 40 ans du Monochrome Set. On a évoqué des sujets plutôt inhabituels comme la vie d’une certaine Armande de Pange, qui aurait été une compagne de route de Jeanne d’Arc et qui a inspiré le dernier album du groupe, le remarquable “Fabula Mendax”.

Enfin, Motorama, l’un des très rares groupes indé russes à s’exporter (notamment en France, où il a un certain succès), évoquait son passé et son futur. Sans trop se mettre la pression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *