Loading...
Disques

EZTV – High In Place

EZTV - High In Place

Un deuxième album remarquable pour ce trio de Brooklyn grandi dans le respect des œuvres de Big Star, Shoes, Feelies ou Teenage Fanclub.

Réunie autour du chanteur-guitariste-songwriter Ezra Tenenbaum, cette jeune formation new-yorkaise fait un peu figure de trésor caché au beau milieu de l’un des catalogues les plus attrayants de la sphère indie pop actuelle, celui du label Captured Tracks (Wild Nothing, DIIV, Craft Spells…). Elevées dans le respect des œuvres de Big Star, Shoes, Feelies ou Teenage Fanclub, les chansons instruites et méticuleuses de l’inaugural « Calling Out », sorti en 2015, n’avaient logiquement eu aucun mal à se frayer un chemin jusqu’à nos platines. On a d’ailleurs depuis jamais vraiment chercher à les en déloger, trop heureux de se repasser à l’envi des petits miracles d’écriture classique du calibre de « Dust in the Sky » ou « Long Way to Go ». Tout ce qui nous avait séduit dans cette collection d’instantanés power-pop alanguis se retrouve un an plus tard sur le deuxième volume des aventures du trio de Brooklyn, qui ajoute quelques coloris à sa palette (« Goodbye Morning »), tout en conservant la fraîcheur et l’évidence des premiers instants (« Temporary Gold »).

Enregistré et produit par le groupe lui-même, cette fois sans Jarvis Taveniere (Woods) qui s’était penché sur leur premier effort, « High In Place » n’est pourtant pas le fruit du labeur de trois musiciens coupés du monde : les copains Nic Hessler et Chris Cohen, John Andrews des Bostoniens de Quilt ou encore la charmante Jenny Lewis (« High Flyin’ Faith ») sont ainsi venus rendre visite à la bande dans son studio du Lower East Side. Mais la participation la plus significative restera celle du très doué Martin Courtney, dont la douze-cordes vient rayonner sur le nostalgique « Reason to Run ». L’an passé, le même Courtney s’était brièvement affranchi de son groupe, l’excellent Real Estate, pour dégainer « Many Moons », un album solo farci de jolies pop-songs automnales. Un recueil élégant et inusable dont ce remarquable « High In Place » est en quelque sorte le complément idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *