Loading...
Disques

Look Park – S/T

Look Park - S/T

Pourvoyeurs d’une power pop de qualité supérieure depuis le milieu des années 90, les Fountains of Wayne s’accordent actuellement une pause à durée indéterminée, laissant tout loisir à leurs deux co-leaders de se consacrer à de nouveaux projets. Tandis que son compère Adam Schlesinger prend du bon temps derrière la console des Monkees, le chanteur-guitariste Chris Collingwood réalise un véritable rêve de fan en s’offrant pour son premier album solo les services de Mitchell Froom, légendaire producteur de Suzanne Vega, Elvis Costello ou encore Crowded House. Délesté des compromis inhérents à une écriture collégiale, le songwriter du Massachusetts a volontairement écarté les compositions qui pouvaient évoquer de façon trop flagrante celles de sa formation historique. Seul à la barre, Chris Collingwood prend donc ses distances avec les riffs power pop, lorgnant plutôt du côté de grands rêveurs mélancoliques tels que Josh Rouse ou Joe Pernice. Cette sensibilité préside à un disque de pop haut de gamme dont les orchestrations raffinées profitent pleinement du coup de patte aguerri de Mitchell Froom. Ce dernier illumine d’ailleurs au piano le somptueux « Stars of New York », l’une des grandes réussites d’un album tout en finesse et en mélodies dorées. S’il déroule un scénario déjà bien connu – celui de l’émancipation d’un musicien un peu à l’étroit dans sa vie de groupe -, « Look Park » parvient néanmoins à captiver de bout en bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *