Loading...
Disques

The Leaf Library – Daylight Versions

The Leaf Library - Daylight Versions

L’album de The Leaf Library est sorti un peu trop tard dans l’année pour pouvoir prétendre aux traditionnelles récompenses de fin de parcours. Dommage, car « Daylight Versions » faisait sans doute partie des plus grandes réussites du millésime 2015. Derrière ce petit trésor de pop atmosphérique se cachent quatre Londoniens aux envies de grand air, qui aiment accorder leur inspiration sur le rythme des saisons. Autour du guitariste et compositeur Matt Ashton (ex-Saloon), The Leaf Library invoque, au moyen d’une palette instrumentale très étoffée, le caractère changeant d’une nature souvent favorable à la mélancolie.

La voix distante de Kate Gibson, quelque part entre Verity Susman (Electrelane) et Trish Keenan (Broadcast), souligne le magnétisme de ces compositions qui prennent tout le temps de s’imposer. Ainsi l’introductive « Asleep Between Stations », qui installe tranquillement ses bases sur une cadence hypnotique façon Stereolab avant de se laisser emporter dans un tourbillon de cuivres, ou « Rings of Saturn », qui invite Yo La Tengo et Tortoise au banquet dream-pop. On pense parfois à Grasscut en moins synthétique (ou en plus méditatif), mais également à cette grisaille toute britannique, à ce spleen insulaire qui recouvrait les œuvres de Gravenhurst. Si des cordes tourmentées rappellent les dangers d’une nature parfois hostile (« April »), l’éclaircie printanière n’est pourtant jamais très loin (« Slow Spring »). Lorsque semble enfin se profiler un semblant de douceur estivale, c’est Tunng et son pop-folk ingénieux qui nous vient à l’esprit (« Summer Moon »).

Quelques invités de marque (Alison Cotton et Mark Nicholas de The Left Outsides, Alasdair MacLean de The Clientele ou encore Rob Smoughton d’Hot Chip) viennent enfin apporter leur petite touche à ce disque foisonnant, dont les nuances subtiles se dévoilent peu à peu, au fil des écoutes. « Daylight Versions » expose un florilège de paysages sonores variés et captivants, qui invitent à la contemplation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *