Loading...
Disques

Gaz Coombes – Matador

 Gaz Coombes - Matador

Les médias anglais ont beau essayer sans cesse de relancer un semblant de mouvement Brit pop, ses principaux protagonistes sont ceux qui semblent s’en éloigner le plus… Comme son compatriote Damon Albarn l’année dernière, Gaz Coombes sort cette semaine « Matador », un album d’une simplicité et d’une sincérité étonnantes dans lequel il aborde des sujets très personnels.

Dès « Buffalo », le premier titre, le ton de l’album est donné. Ce morceau sonne beaucoup plus aéré que la plupart des titres de « Here Come the Bombs », son premier album solo, dont on retrouve quelques idées sous une forme plus épurée.

Si les sonorités électro-acoustiques dominent sur presque tous les morceaux de « Matador », Gaz réussi à donner sa force à l’album en expérimentant autour de cette formule sans perdre en cohérence. Les titres abordent tour à tour une ambiance Kraut sur « The English Ruse », psychédélique sur « Seven Walls » qui traite de sa vie de couple, des chœurs gospel s’invitent sur « Needle Eyes »…

Gaz a enregistré, produit et joué tous les instruments sur la quasi-totalité de « Matador ». Ce besoin de casser la routine, qui donne son côté brut et assez minimaliste à l’album, lui a sans doute permis de révéler toutes les nuances de sa voix qui se fond à la perfection dans chaque chanson pour en accentuer l’impact.

Supergrass donnait tellement l’impression d’être un gang qu’il paraissait difficile d’imaginer une suite en solo pertinente pour les membres du groupe. Gaz nous prouve le contraire et signe avec « Matador » le meilleur album de sa carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *