Loading...
Disques

Marissa Nadler – July

Marissa Nadler - July

Responsable de six albums en une dizaine d’années, Marissa Nadler avait principalement marqué les esprits avec l’ensorcelant « Songs III : Bird On The Water » (2007), qui contenait notamment une charmante relecture du « Famous Blue Raincoat » de Leonard Cohen. Si la nouvelle publication de la native de Washington sort assez nettement du lot dans un parcours jusqu’ici plutôt rectiligne, c’est en partie pour l’excellent travail de production réalisé pour elle par Randall Dunn (Sunn O))), Earth, Akron/Family…). Le produit de cette collaboration inédite est une enfilade de folk songs hantées, voyant la demoiselle ouvrir son timbre de voix langoureux à une palette instrumentale largement plus étoffée qu’auparavant. Par dessus tout, il se dégage de « July » une impression d’unité saisissante : bien que les temps forts (« 1923 », « Dead City Emily », « Was It A Dream »…) ne manquent pas, c’est le disque dans son intégralité qui est traversé par une grâce aérienne insoupçonnée. Les histoires d’absence, d’amour et de fantômes de Marissa Nadler sont certes toujours un peu les mêmes. Elles n’avaient pourtant jamais résonné avec autant d’intensité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *