Loading...
Disques

Crocodiles – Crimes of Passion

Crocodiles - Crimes of Passion

Crocodiles, ou l’une des plus grandes injustices de la pop actuelle. Comment comprendre qu’un groupe qui cumule autant d’atouts reste ainsi condamné à végéter dans un insuccès chronique ? On a beau retourner le problème dans tous les sens, aucune explication valable qui ne vienne à l’esprit. Ces animaux-là sont pourtant de sacrés clients. Leur musique fait un peu l’effet d’une boule de chewing-gum enrobée de fils barbelés : tout autant focalisé sur les sucreries pop de Spector et Wilson que sur le cuir élimé de Jesus & Mary Chain ou Spacemen 3, Crocodiles est bien l’un des projets les plus enthousiasmants de l’époque, un groupe parfaitement armé pour titiller l’imaginaire de ceux qui aiment à se perdre dans les méandres de la culture rock. Pour ne rien gâcher, « Crimes of Passion » est leur disque le plus solide à ce jour. On y croise une formation enfin libérée du poids de ses influences, transcendant ses modèles pour signer une brochette de singles pop vicieux que l’on aimerait tant voir dynamiter les hit-parades (« Heavy Metal Clouds », « She Splits Me Up »). Aidés à la production par Sune Rose Wagner (The Raveonettes), Brandon Welchez et Charles Rowell se font un peu moins abrasifs que par le passé, prenant par la même occasion quelques belles longueurs d’avance sur leurs concurrents directs. Un crime parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *