Loading...
Disques

Linden – Bleached Highlights

Linden - Bleached HighlightsJoe McAlinden peut s’enorgueillir d’avoir participé à l’aventure d’une formation éphémère mais totalement culte de la scène indie pop étiquetée C-86, The Boy Hairdressers, au sein de laquelle il côtoya notamment ses compatriotes Norman Blake et Raymond McGinley, futurs Teenage Fanclub. Le garçon a également été membre des BMX Bandits ou de Superstar, autant de noms évocateurs des heures de gloire du label Creation et qui ne tardent pas à éveiller notre curiosité un brin nostalgique.

Trop longtemps perdu de vue, le songwriter écossais met aujourd’hui un terme à dix ans d’absence avec la sortie de ce premier album solo sous le nom de Linden. Un disque en forme d’heureuse surprise, dont l’existence longtemps incertaine est à mettre au crédit de la toute jeune et très prometteuse maison de disques AED Records. Une structure à la tête de laquelle on retrouve l’une des idoles de jeunesse de notre homme : rien moins que le grand Edwyn Collins, par ailleurs co-producteur de l’album… A l’écoute de « Bleached Highlights », on imagine que Joe McAlinden à dû se sentir pousser des ailes à l’idée d’une collaboration avec l’ancien leader d’Orange Juice. « Brown Bird Singing », morceau d’ouverture déjà paru l’an passé en 45t, annonce d’emblée la couleur. Celle d’une pop diablement accrocheuse où les guitares carillonnent et qui, à sa manière, prolonge idéalement les rêveries estivales de « The Tarnished Gold« , le dernier trésor des Beachwood Sparks. Truffés d’harmonies renversantes et portés par des refrains qui laissent régulièrement entrer le soleil (l’impeccable morceau-titre, « If I Had Wings », « Hideaway » en conclusion parfaite), les compositions éclatantes présentées ici pourraient sans doute se frayer un chemin jusqu’au sommet des hit-parades d’un monde idéal. Ce « Bleached Highlights » de haute tenue risque pourtant fort de n’être partagé que par une poignée d’irréductibles pour lesquels la pop-song, matériau noble, mérite tous les égards. Ceux-là ne seront probablement pas très nombreux, mais on le garantit, ils seront heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *