Loading...
Disques

Hidden Fortress – All That Is

HIDDEN FORTRESS – All That Is
(Hand’Solo Records [site] – acheter ce disque

HIDDEN FORTRESS - All That Is Pas franchement connus, ces gens de Hidden Fortress. Quelques détails pourtant, mettent la puce à l’oreille sur le type de hip-hop que ces Canadiens sont à même de nous proposer. Une sortie chez Hand’Solo tout d’abord, un label en passe de détenir le record de longévité en matière de rap indé, à défaut de détenir la palme de la productivité. Et puis la présence aux côtés de ce duo de Vancouver d’énergumènes un peu plus connus, le délirant Japonais Kaigen des non moins fantasques Curse ov Dialect, le beatmaker Planit, alias The Dirty Sample, et surtout Modulok des très sombres Red Ants.

On ne sera donc pas surpris outre-mesure d’entendre sur ce second album du producteur UsdNeedls et du rappeur nofutureface un hip-hop de science-fiction dur et apocalyptique, encombré d’élucubrations d’illuminati mystiques, d’un délire pseudo-religieux cryptique, dans un registre voisin, excessivement sombre, de celui des Red Ants.  »All That Is », c’est en effet tout un fatras de beats industriels tout en zigouigouis électroniques et en guitares bizarres, accompagnés d’un MC intense qui rappe dans l’urgence, à bout de souffle, comme si ce jour était le dernier, tout comme dans l’indie rap d’il y a dix ans.

Ce qui, en revanche, est plus surprenant, c’est que ça marche comme au premier jour. Bon, pas toujours, mais parfois. Comme avec cet impressionnant rouleau compresseur qu’est « The Cure », comme avec le très lugubre « Rich Folks », comme avec le finale atmosphérique et enlevé de « Good Bye ». Trois très bons titres qui, joints à la durée très courte de cet album, une demi-heure à peine, empêchent de se lasser de cette formule éprouvée, et à laquelle les deux de Hidden Fortress n’accordent que très peu de variantes.

Sylvain Bertot

acheter ce disque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *