Loading...
Disques

Lexicon – Rapstars

LEXICON – Rapstars
(Laitdbac) – acheter ce disque

LEXICON - Rapstars Ca ne sentait pas très bon… Près de quatre années qu’était sorti le tonitruant  »Rapstars EP », et toujours pas l’album tant annoncé. Pourtant, au début, les choses semblaient aller très vite. Cela avait même été l’une des aventures les plus singulières de la scène rap indé.

A l’origine, Lexicon n’était qu’un vague duo indie hip-hop de troisième division, apparu à L.A. auprès des Styles of Beyond, et pas très loin de Subtitle. Puis était sorti cet EP, où ils jouaient à fond d’un crossover rock / rap retentissant, façon blancs-becs jouisseurs et mal élevés descendus tout droit des Beastie Boys. Et tout s’était précipité. En France, particulièrement, les deux frères Black marquaient les esprits, ils séduisaient des médias grand public (France Inter, Les Inrocks, tout ça…), traçaient leur chemin jusqu’au  »Hit Machine » de M6 (!!!) et se retrouvaient plus récemment au beau milieu d’un clip d’Orelsan.

Cependant, toujours aucun album, jusqu’à ce jour. Un tel trou pouvait laisser craindre un manque énorme d’inspiration, mais que nenni.  »Rapstars », c’est exactement ce party rap dévastateur que laissait espérer le EP du même nom. La même chose, mais en plus long, une déclinaison réussie de cette formule redoutable où des scratches et des raps impertinents se lient à de tonnants riffs de guitare et à une batterie trépidante, une fusion accomplie de ce que les deux genres ont de plus clinquant et de plus accrocheur.

A dire vrai, les titres déjà connus continuent à surnager. Surtout ce hit increvable qu’est « Junk Food », avec sa voix coquine et sa basse sexy. Mais les autres plages sont d’un niveau très proche, tout particulièrement ce « Ready To Go » qui ouvre l’album, l’entrainant « Calls » et plus encore ce très funky « Snap ». Et si l’album s’épuise un peu vers la fin, il a le mérite de se clore par une chouette reprise du « I Wanna Be Sedated » des Ramones.

Bref,  »Rapstars », l’album, est exactement ce que laissait présager  »Rapstars », le EP. Il est sans surprise. Mais c’est tant mieux, car c’est tout à fait cela, ni plus ni moins, qu’on espérait de nos deux frangins, après ces quatre longues années d’attente.

Sylvain Bertot

acheter ce disque

Ready to Go
Snap
Wake Up
Junk Food
Workin On Workin It Out
Summer Reign
Check Out My System
A Bit
Bangyahead
Calls
Big Money
Ordinary
I Wanna Be Sedated

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *