Loading...
Disques

The Electric Pop Group – Seconds

THE ELECTRIC POP GROUP – Seconds
(Matinée) [site] – acheter ce disque

ELECTRIC POP GROUP - SecondsIl y a deux ans, les Suédois de The Electric Pop Group nous faisaient patienter avec un EP prometteur, annonciateur d’un second album qu’on imaginait, au vu du titre et de la pochette, lumineux. Si les dix nouvelles chansons de "Seconds" se lovent à nouveau parfaitement entre les quatre coins de la très carrée Twee pop, la maîtrise et l’aisance gagnées depuis le premier album sont indéniables. Le son clair, fait de mélodies en miniatures, déploie une pop franche, certes référencée, mais ou la virtuosité l’emporte toujours sur la nostalgie. En apparence de simples chansons d’amour, "In the Back of My Mind" ou "My Only Inspiration" peuvent ainsi s’écouter, tant dans la musique que dans le texte, comme des déclarations faites par Erik et Martin Aamot, non pas à des personnes physiques, mais bien aux chansons qui ont marqué leur adolescence, celles écrites par Harvey Williams, Morrissey ou encore Stuart Murdoch. Comme leurs modèles, les titres de "Seconds" tirent leur cohérence des cliquetis de guitare omniprésents et du chant un peu boiteux mais attachant d’Erik. Difficile parfois, alors, de cerner le son propre du groupe, mais finalement qu’importe : c’est toujours avec un certain bonheur qu’on se replonge dans cette bulle (aussi carrée soit-elle) au prisme gentiment indie, dont la linéarité et l’efficacité de l’album rendent le bercement particulièrement confortable. Dans cette tiédeur toute printanière, le plutôt poppy "Out of Sight" et "In the Back of My Mind", avec ses "papapa" contemplatifs et le dédoublement vocal des frères Aamot, se détachent du lot et flottent doucement au-dessus de la mêlée, telles les pensées nébuleuses d’un rêveur. En bon "complétiste", on regrettera peut-être du coup l’absence sur l’album du très beau "Believers", que Matinee Records a préféré garder pour sa compilation saisonnière d’inédits ("The Matinée Grand Prix"), et qu’on ne saurait donc que trop conseiller d’écouter également. On ne boudera pourtant pas notre plaisir : les chansons de "Seconds" se suffisent à elles-mêmes par le sentiment d’intemporalité qu’elles créent, cet univers cotonneux de la pop où les secondes passent au ralenti.

Christophe Patris

acheter ce disque

Not By Another
Out of Sight
I Know I Will
Drawing Lines
My Only Inspiration
In the Back of My Mind
The Way It Used to Do
Into Thin Air
We Never Made Up Our Minds
The Best of Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Disques

The Electric Pop Group – Seconds

THE ELECTRIC POP GROUP – Seconds
(Matinée) [site] – acheter ce disque

ELECTRIC POP GROUP - SecondsIl y a deux ans, les Suédois de The Electric Pop Group nous faisaient patienter avec un EP prometteur, annonciateur d’un second album qu’on imaginait, au vu du titre et de la pochette, lumineux. Si les dix nouvelles chansons de "Seconds" se lovent à nouveau parfaitement entre les quatre coins de la très carrée Twee pop, la maîtrise et l’aisance gagnées depuis le premier album sont indéniables. Le son clair, fait de mélodies en miniatures, déploie une pop franche, certes référencée, mais ou la virtuosité l’emporte toujours sur la nostalgie. En apparence de simples chansons d’amour, "In the Back of My Mind" ou "My Only Inspiration" peuvent ainsi s’écouter, tant dans la musique que dans le texte, comme des déclarations faites par Erik et Martin Aamot, non pas à des personnes physiques, mais bien aux chansons qui ont marqué leur adolescence, celles écrites par Harvey Williams, Morrissey ou encore Stuart Murdoch. Comme leurs modèles, les titres de "Seconds" tirent leur cohérence des cliquetis de guitare omniprésents et du chant un peu boiteux mais attachant d’Erik. Difficile parfois, alors, de cerner le son propre du groupe, mais finalement qu’importe : c’est toujours avec un certain bonheur qu’on se replonge dans cette bulle (aussi carrée soit-elle) au prisme gentiment indie, dont la linéarité et l’efficacité de l’album rendent le bercement particulièrement confortable. Dans cette tiédeur toute printanière, le plutôt poppy "Out of Sight" et "In the Back of My Mind", avec ses "papapa" contemplatifs et le dédoublement vocal des frères Aamot, se détachent du lot et flottent doucement au-dessus de la mêlée, telles les pensées nébuleuses d’un rêveur. En bon "complétiste", on regrettera peut-être du coup l’absence sur l’album du très beau "Believers", que Matinee Records a préféré garder pour sa compilation saisonnière d’inédits ("The Matinée Grand Prix"), et qu’on ne saurait donc que trop conseiller d’écouter également. On ne boudera pourtant pas notre plaisir : les chansons de "Seconds" se suffisent à elles-mêmes par le sentiment d’intemporalité qu’elles créent, cet univers cotonneux de la pop où les secondes passent au ralenti.

Christophe Patris

acheter ce disque

Not By Another
Out of Sight
I Know I Will
Drawing Lines
My Only Inspiration
In the Back of My Mind
The Way It Used to Do
Into Thin Air
We Never Made Up Our Minds
The Best of Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *