Loading...
Disques

Del Shannon – Home & Away

DEL SHANNON – Home & Away
(EMI) acheter ce disque

DEL SHANNON - Home & AwayPour ceux qui n’auraient pas suivi l’histoire, cet album est sorti des cartons d’EMI en 2005 ; il y était resté mystérieusement caché depuis 1967 (grand cru pour la pop en général !) C’est au cours d’une tournée en Grande-Bretagne au début de l’année 1967 que Del Shannon rencontra le producteur Andrew Loog Oldham. Ce dernier, alors au sommet de son talent avec la création de son fameux label Immediate Records, fit part au chanteur américain de son désir de l’enregistrer. Injustement oublié au milieu des 60’s, avec la percée des Beatles et des Beach Boys, et si peu récompensé pour son immense talent, Del Shannon sauta sur l’opportunité qui s’offrait alors à lui, bien décidé à sortir de l’oubli. Entouré par la crème de la pop anglaise du moment (Oldham mais aussi John Paul Jones, Nicky Hopkins, Jimmy Page, Small Faces, Arthur Greenslade, etc.), Del Shannon entama les sessions d’enregistrements en février 1967. Malheureusement pour lui, confronté à certaines difficultés financières et préférant privilégier son groupe fétiche, les Small Faces, Oldham ne put terminer le mixage de l’album. Après plusieurs tentatives, il aura fallu attendre les années 2000 pour entendre dans son intégralité cet immense chef-d’œuvre.

Sur le dos du cd, on peut lire que l’album est une tentative de réponse britannique au "Pet Sounds" des Beach Boys. Le pari est plutôt osé pour le premier manager des Stones quand on connaît l’immensité du chef-d’oeuvre des Beach Boys. Pourtant, au-delà du coup de publicité que se fait l’ambitieux Oldham, le pari est bel et bien tenu ! En effet, l’album est une vraie merveille avec des arrangements splendides et des morceaux interprétés par une voix à tomber. Comme pour "Pet Sounds", et pour beaucoup d’albums parfaits en général, on ne tombe pas immédiatement sous le charme de ce "Home & Away". Mais certaines chansons marquent suffisamment pour donner envie d’y revenir. La chanson d’ouverture, "It’s My Feeling", est l’une d’elles. Avec ses cloches spectoriennes, ses percussions immenses, sa mélodie imparable et ses magnifiques harmonies vocales, on atteint des sommets d’orfèvrerie pop. Puis, avec "Mind Over Matter", c’est une autre forme de chanson qui accroche par sa somptueuse mélancolie. "My Love Has Gone", plus rythmée que le reste de l’album, est sûrement celle que l’on retient le plus à la première écoute. Pourtant, le sommet de "Home & Away" réside dans cette ultime version de la superbe ballade "Life Is But Nothing", signée par le duo Andrew Rose et David Skinner (Twice As Much). Del Shannon y est au sommet de son art vocal et s’approprie totalement cette superbe chanson. L’album se termine par Runaway ’67 (sans compter les bonus), soit une version bien différente mais tout aussi géniale du tube ultime de Del Shannon datant de 1961.

Au final, "Home & Away" est un parfait croisement entre "Pet Sounds", le Phil Spector le plus sophistiqué et le travail de Lou Adler pour The Mama’s & The Papa’s à leur début. Comment rêver meilleure fusion ? Après deux ou trois écoutes, l’auditeur normalement constitué tombe amoureux de l’album et trouve toutes les chansons parfaites, sans aucun déchet ni aucune chanson à retrancher. "Parfait" qu’on vous dit ! Vive Del Shannon ! Vive Oldham ! Et vive la rencontre de ces deux génies ! Magnifique.

Sébastien Jenvrin

It’s My Feeling
Mind Over Matter
Silently
Cut and Come Again
My Love Has Gone
Led Along
Life Is But Nothing
Easy to Say
Friendly With You
He Cheated
Runaway ’67
Led Along [Mono, US & UK Single]
Mind Over Matter [Mono, UK Single]
Runaway ’67 [Mono, US & UK Single]
He Cheated [Mono, US Single]
Silently [Mono, Phillipines Single]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *