Loading...
Disques

People Like Us & Ergo Phizmiz – Rhapsody in Glue

PEOPLE LIKE US & ERGO PHIZMIZ – Rhapsody In Glue
(Plurgo / Bleep.com) [site]

PEOPLE LIKE US & ERGO PHIZMIZ - Rhapsody In GlueDepuis plus de quinze ans, l’artiste contemporain Vicki Bennett, alias People Like Us, s’est spécialisée dans les collages musicaux en tous genres. Associée au DJ et compositeur Ergo Phizmiz, elle sort aujourd’hui "Rhapsody in Glue", un album quasi exclusivement composé de samples trouvés sur le net et qui, au-delà du remix ou de la Bastard pop, signe, pour ceux qui en doutaient encore, le règne ascensionnel du MP3. Plus proche du groupe australien The Avalanches que des 2 Many DJs, People Like Us et Ergo Phizmiz ont en effet créé une gigantesque machine digestive de la culture pop qui absorbe, triture et régurgite à la chaîne les tubes et les classiques enfouis dans l’inconscient collectif : le Gershwin du titre, "Raindrops Keep Falling on my Head" et "What’s New, Pussycat ?" de Burt Bacharach, le "Carmen" de Bizet (véritable fil conducteur du disque), mais aussi Queen ou Prokofiev… Des mélodies aujourd’hui souvent réduites à la culture publicitaire ou à des sonneries de téléphones portables et que Vick Bennett et Ergo Phizmiz prennent un plaisir pervers à mouliner au filtre Photoshop, avant de les napper de multiples couches de cordes, cuivres et bruitages en tous genres. Qu’on se rassure, pourtant : on est à mille lieues de l’écœurement et de la cacophonie. La digestion extrême de toutes ces matières premières résulte en treize collages cartoonesques, à la fois ludiques et psychédéliques, qui nous donnent l’impression de voyager au cœur d’un vaisseau spatial rétro futuriste des années cinquante, voire de tenir le rôle principal d’une comédie musicale d’un nouveau genre. Il faut absolument, pour se faire une idée de cet ovni, entendre les dix minutes tout simplement incroyables de "Dancing in the Carmen", où Nana Mouskouri, cachée sous les traits de la bohémienne, entame une danse hallucinée et torride dans les bras de Peggy Lee, susurrant son "Fever " lancinant. Un grand moment de Pop Art, exclusivement (et logiquement) disponible en téléchargement, où chacun pourra d’avance projeter et associer ses propres souvenirs.

Christophe Patris

Snow Day
Gary’s Anatomy
Pussycat Giantness
English Hunting Song
Blame it on the Waltz
Carmic Waltz
Troika Country Garden
Social Folk Dance
Smiling Through My Teeth
In the Walking
Dancing in the Carmen
Antisocial Boogie
Withers in the Whist

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *