Loading...
Disques

The Bees – Octopus

THE BEES – Octopus
(Virgin) [site] – acheter ce disque

THE BEES - OctopusMesdames et messieurs, le commandant de bord de l’Octopus vous souhaite un agréable voyage.
Après deux escapades terrestres, l’équipage Bees a décidé de vous emmener dans les profondeurs sous marines de l’île de Wight. Nous espérons que vous supporterez le taux d’humidité et la moiteur ambiante. Par avance, il est recommandé de supporter les télescopages spatiaux temporels. Bien que nous ayons pris le maximum de précautions, il se peut que ceux-ci vous paraissent assez radicaux au cours de la croisière. N’hésitez pas à utiliser les pilules de votre panier repas en cas de vertige des profondeurs ou d’allergie aux cuivres. A votre gauche, nous apercevons un spécimen de Starkey, un des derniers survivants d’une race de scarabée qui fut incroyablement prolifique à l’époque de vos grands parents. Il évolue dans une épave des Crosby Stills Nash and Young, vestiges hippies dont nous retrouvons fréquemment des ossements dans nos eaux. A travers le hublot central, découvrez le "Left Foot Stepdown" qui s’offre devant vos yeux, vous remarquerez son style discret qui rappelle le célèbre "More Specials", qui fut un monument dans les années 80. A droite, un ban de petits Gorillaz en liberté. On peut y reconnaître facilement leur descendance à l’ancêtre le Marley. Derrière nous, un Sly Stone qui entame une parade dans l’espoir de jours meilleurs. Si monsieur Quentin Tarentino désire prendre des photos, qu’il n’hésite pas : c’est la période idéale. Mais voila que nous arrivons déjà au terme de notre traversée. Pour vous réhabituer à la surface, nous allons remonter par paliers de décompressions. Il n’est pas rare pendant cette phase de croiser des vaisseaux des compagnies concurrentes "Space Oddity" ou "Magic Bus". Néanmoins nous vous remercions d’avoir fait confiance aux Bees. Nous espérons que vous avez apprécié la traversée. Nos guides POPnews sont en vente à la sortie, vous y trouverez un descriptif des sites incontournables de l’île pour cette année 2007, et "Octopus" est fier d’y figurer. Rendez-vous nous l’espérons dans deux ans pour une prochaine escale.

Ludochem

A lire également, sur The Bees :
la chronique de « Free the bees » (2004)
Who Cares What the Question Is?
Love in the Harbour
Left Foot Stepdown
Got to Let Go
Listening Man
Stand
(This Is for the) Better Days
Ocularist
Hot One!
End of the Street

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *