Loading...
Disques

Darkel – Darkel

DARKEL – Darkel
(Source Etc / EMI) [site] – acheter ce disque

DARKEL - Darkel"Air, i love you but i’ve chosen Darkel"… Cette présente sentence aurait fait la fierté de n’importe quel chroniqueur modeste et malicieux si elle avait eu le mérite de refléter la réalité. Mais, disons le d’emblée, ce n’est pas le cas ici. Car l’album éponyme de Jean-Benoît Dunckel nous fait justement regretter le groupe versaillais de génie (même son dernier Talkie Walkie, c’est dire…). Néanmoins il était possible de s’attendre, avec un pseudo comme celui de "Darkel" à (re)vivre des émotions fortes, empreintes de réminiscences de 10 000 Hz Legend, bref d’electro rock un peu dark (mais que veut dire Darkel, alors?!).
Au final, l’on se contentera de dire que le présent projet solo de Jean-Benoît Dunckel (celui de Air qui porte la casquette mieux que personne, mis à part Gavroche, si l’on songe à filer la métaphore en terme de pauvreté, non pas sociale mais artistique…) est étonnamment décevant et que cet essai restera probablement une anecdote dans la discographie de cet artiste pourtant majeur.
Bref, tout n’est évidemment pas mauvais, mais le mystère s’évanouit rapidement dans des ambiances eighties un peu dépassées ("Earth"), un kitsch vraisemblablement mal assuré (comment digérer "At The End of The Sky", même en le considérant au troisième degré?) ou encore une platitude cinglante ("How Brave You are").
Deux morceaux retiennent bienheureusement l’attention, le jouissif "TV Destroy" ou encore l’entraînant "My Own Sun", où les messages intimés sont tellement clairs qu’ils en deviennent efficaces et euphorisants. Soit deux appels d’air qui nous sauvent de l’étouffement…

Charles Goethals

Be my Friend
At The End Of The Sky
TV Destroy
Some Men
My Own Sun
Pearl
Earth
Beautiful Woman
How Brave You Are
Bathroom Spirit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *