Loading...
Disques

Epic – Local Only

EPIC – Local Only
(Clothes Horse Records)

EPIC - Local Only Les choses n’ont pas beaucoup changé chez Epic depuis « 8:30 in Newfoundland« . Sa voix, son phrasé débonnaire, sont demeurés les mêmes. Sa fausse ingénuité, son ironie douce, sa dérision gentille aussi. Et bien sûr, son âge est plus que jamais inconcevable pour un rappeur normal. Le canadien ne manque d’ailleurs pas de s’en amuser, à maintes reprises (« Old Guys are Ready to Rock the Mic », « Middle Aged White Mic »). Sans cesse et habilement, Epic joue du décalage entre son personnage de quadra rangé et son goût pour le rap (« My Briefcase is a Weapon »), il en fait l’ossature de l’album, se livrant ici à un beatboxing improbable (« Where’s the Cypher »), donnant ailleurs dans un battle irréel (« Bring the Heat ») et recyclant partout les vieilles rengaines viriles du hip hop (« Peace party people ah ah see you later », « do you know who the f*** I am », etc…), mollement, sans trop y croire, dans un mélange d’hommage et de sarcasme.

Les choses n’ont pas changé non plus côté habillage sonore. Signés par Maki, par Muneshine de Light Headed et bien sûr par l’inénarrable Soso, les beats portent la marque de ce dernier : ils sont extraordinairement dépouillés. Un timbre, une boucle, une rythmique, voilà à quoi se résument la plupart des instrumentations, par ailleurs limitées à la sainte trinité piano / guitare / électronique. Et cela se révèle largement suffisant. C’est même souvent excellent, tant Soso, dont les prods sont évidemment les meilleures, maîtrise son affaire. Sûr de son fait, celui-ci s’autorise même un petit solo de piano sur une dixième plage sans titre, un solo joli comme tout, sinon carrément magnifique.

En fait, le seul changement chez Epic, c’est le niveau d’aboutissement de son rap décalé. Fruit de deux ans de travail, Local Only est son meilleur album, et sans doute la meilleure chose sortie chez Clothes Horse Records. Achetez-le, même s’il est difficile de se le procurer.

Sylvain

Running Away from Saskatoon
Old Guys Are Ready to Rock the Mic (feat. Micill Write)
Midnight Move (feat. Pip Skid)
Bring the Heat
My Briefcase is a Weapon
Towtruck
Poor People Are Scummy (feat. Kutdown)
Middle Aged White Guy
Where’s the Cipher
Untitled
It Ain’t Easy
Masses (feat. Conspiracy)
ame 109

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *