Loading...
Disques

Loisirs – Glamoroso

LOISIRS – Glamoroso
(Dora Dorovitch / Discograph)

LOISIRS - GlamorosoNouvelle sortie des ruthénois de Dora Dorovitch, Glamoroso de Loisirs est le disque le plus convaincant de leur catalogue naissant. Là où les sorties précédentes pêchaient par un manque de cohérence évident (Téléfax) ou par un laisser-aller tirant certains titres vers l’indigent (Panti Will) Loisirs épate la galerie avec un disque fougueux qui se tient de bout en bout.
Une première écoute suffit à s’en rendre compte, les titres s’enchaînent et s’écoutent sans effort. Les détracteurs bourrus parleront de simplicité intrinsèque au genre musical, pas besoin d’être fin musicologue pour faire un disque de pseudo hardcore (proche de ce que peut faire Fugazi) toutes guitares sorties. Pourtant la seconde écoute (et les nombreuses autres qui suivent car ce disque est addictif) suffit à envoyer bouler cette bête idée reçue. Oui, ce disque est bruyant, oui les guitares jouent fort, le chanteur hurle et l’orgue défouraille à tout va, mais il y a dans ce bruit et cette fureur suffisamment de structure et de savoir faire pour tenir à bout de bras une dizaine d’albums. Des titres comme "Zupergeil" ou "Pâquerette" sont des tubes, des brûlots que l’on hurle à tue tête sans pouvoir se contrôler. Et si sur tout l’album, les guitares cirent et la batterie cogne, pas une seule chanson ne répète sa voisine. Sans une redite, sans répit et sans pitié, Loisirs aligne les titres comme s’il voulait abattre un arbre, méthodiquement, avec force, chaque coup est calculé, chaque coup porte. Alors oui Glamoroso est peut-être un disque de pseudo hardcore mais c’est surtout un putain de bon disque.

Gildas

Pâquerette
questions
trezegoal

nightshift
zupergeil
semaphore
85
sons of disco
3 mr.right
city

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *