Loading...
Disques

Panti Will – Hell

PANTI WILL – Hell
(Dora Dorovitch / Discograph)

PANTI WILL - HellAaaah Bosco, aaaaaah Programme, aaaaah le mélange des deux ! ça devrait faire un beau bordel qui va faire peur à ma grand-mère ça. C’est pas encore aujourd’hui que les voisins vont me dire bonjour en souriant sur le palier, pas après la nuit que je leur ai fait passer en écoutant cet album. Dora Dorovitch a quand même de drôles d’idées, alors que j’attends l’album de Loisirs (sortie à surveiller sous peu) avec impatience c’est un accrochage, un crash sonore que je découvre. Panti Will donc, d’un côté des accros de l’electronica bouclée et de l’autre un malade du sample concassé. Un vrai bonheur pour le musicologue en trop plein de mélodie, l’intermède idéal pour se vider les oreilles après un abus de Beach Boys. La recette est assez simple, simpliste même parfois. Prendre des sons, des samples, des rythmes enfin, toutes sortes de boucles possibles et imaginables et les assembler sans ordre apparent, sans autres guides que l’envie. Le résultat à défaut d’être probant est malgré tout parfois intrigant, souvent difficile d’accès mais pas dénué d’intérêt. Même si les parties dites "expérimentales" font un peu penser à un jeu du petit chimiste pour musicien en herbe (et si je mélange le rouge et le bleu, qu’est-ce que ça donne ?) le concassage général a parfois des résultats presque agréables comme sur "Freeze" ou "So Sorry". "Hell" reste néanmoins un disque laborieux, en faux rythme où l’imprévu est un peu trop prévisible.

Gildas

Ausgang
Green Bob
Brune
C,M’nsta
Freeze
Springhill Notas
So Sorry
Lates
Feelin’ Alright ?
Post Mortem Sickness
Hell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *