Loading...
Disques

Boulder dDash – Alien Folk Trash

BOULDER dDASH – Alien folk trash
(Angelika Koehlermann)

BOULDER dDASH - Alien folk trash Moitié du duo dDamage, Boulder dDash aka JB Hannack pratique avec « Alien folk trash », comme une majorité de ses confrères français, une musique électronique lorgnant volontiers vers une pop ultra minimaliste d’une effarante simplicité plutôt que vers les cataclysmes rythmiques d’Autechre et de ses consorts britanniques… Enfantin, facile, parfois crétin voire de mauvais goût, « Alien folk trash », quand il n’est pas bourré de nappes saturées, de voix féminines sensuelles et de guitares acoustiques brinquebalantes tente de nous réconcilier avec les claviers Bontempi et les presets des logiciels informatiques… Tour à tour parfaite bande son de jeu vidéo et de manèges en sur-régime, « Alien folk trash » triture des mélodies sans génie mais qui s’avèrent néanmoins efficaces. Le titre d’ouverture « Matérial Thing » est une honorable et grassouillette pop song parvenant à se hisser au niveau d’un Primal Scream version lo-fi ou d’un My Bloody Valentine tombé en désuétude.
Parfaite pour les après midi caniculaires, la fin de l’album s’enfonce dans les marécages d’une pop aux guitares acidulées dans lesquelles il n’est pas désagréable de patauger. Que Hannack prenne pourtant garde de ne pas aller plus avant dans les territoires des boursouflures made in années 80 tel les insupportables « Notorious Jerk » et « This one goes out to the cat » sans quoi il risque de rapidement faire suer son petit monde.
En somme, Boulder dDash avec son cet album (doublé d’un petit frère en MP3) offre un disque entêtant bien que sans grande prétention et dont les défauts sont assurément les qualités. Ceci étant et bien que cela fasse parti des charmes de cet album, on regrettera que les moyens pour le réaliser aient été si dérisoires car le son, souvent pourri, empêche parfois les douces et perverses mélodies de JB Hanack de gagner l’auditeur.

Phi

Matérial things
On the road again
Ur.so (feat.the very ape)
Mon chinze Michiko (where are you?)
Fillerbunny (feat.the very ape)
My little sunshine
Blobamm!
Happily wasted (feat.the very ape)
Antinordheim #1
Notorious Jerk
This one goes out to the cat
King of junks
Reiko underwater Reithalie (revisited by dDamage)
Shampo for yokhi
The hypo is mine
Post music
Another song without charles
Chair

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *