Loading...
Disques

Keren Ann – La disparition

KEREN ANN – La Disparition
(EMI)

KEREN ANN - La DisparitionOn ne change pas, paraît-il, une équipe qui gagne. Bien en a pris à Keren Ann, tant le successeur de la "Biographie de Luka Philipsen" s’avère être lumineux. Toujours accompagnée de Benjamin Biolay, tout auréolée de sa récente victoire de la musique, la jeune pousse de la nouvelle chanson française nous revient avec onze titres irradiés d’une beauté sereine. Parfois légère ("La disparition", qui donne son titre à l’album), souvent mélancolique ("Au Coin Du Monde", "La corde et les chaussons"), la musique de Keren Ann nous berce et nous caresse. Certes, rien de très nouveau sur cet opus doux-amer à bien des égards proches d’un Gainsbourg au meilleur de sa forme, mais comment ne pas succomber à ces atmosphères feutrées où les ambiances jazzy chères à Benjamin Biolay opèrent comme un baume apaisant. On entend ici ou là des choeurs séraphiques se mêler aux cordes omniprésentes, et l’on se croit tout à coup perdu en terre étrangère, avec cette sourde impression que l’Eden est à portée de main. Keren nous y susurre de sa voie apaisante que "la nuit nous va bien" ("Les Rivières De Janvier") et l’on a qu’une envie : la croire.

Jan

Au coin du monde
Le sable mouvant
Les rivières de janvier
La corde et les chaussons
Surannée
Ailleurs
L’illusionniste
La tentation
Mes pas dans la neige
Le chien d’avant garde
La disparition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *