Loading...
Disques

Living Legends – Almost Famous

LIVING LEGENDS – Almost Famous
(Legendary Records)

LIVING LEGENDS - Almost Famous Selon la phrase consacrée, « les Living Legends sont le meilleur groupe de hip hop, mais tout le monde l’ignore ». Tout le monde sauf le Japon et la Finlande, où ils sont des stars, mais ces deux paradis du hip hop indépendant comptent si peu de retour en France. Nées de groupes aussi cultes et méconnus que Log Cabin, Three Melancholy Gipsies ou Mystik Journeymen, les Living Legends jouissent aujourd’hui d’un statut proche de celui d’un autre collectif californien mythique, Freestyle Fellowship / Project Blowed, et sortent des albums solos, en duo ou en trio à un rythme à faire pâlir 10 Wu-Tang Clan. Ce d’autant plus qu’ici, la qualité est quasiment toujours au rendez-vous.

Ironiquement intitulé Almost Famous, cet album du collectif au complet ne déroge pas à la règle : il est d’une qualité constante. Successivement, les nombreux MC’s du groupe viennent y livrer leurs leçons de vie, avec la distance et parfois même l’humour qui les tiennent franchement à l’écart des rigidités hip hop. Sans receler de recette incendiaire, la production, essentiellement assurée par l’insidieux Eligh et le plus linéaire The Grouch, respecte elle-aussi cette constance. Seuls ‘War Games’ et ‘Soap Boxn’ sont un poil décevants.

La présence de huit intervenants réguliers et de quelques invités (notamment Slug du groupe Atmosphere, autre personnage culte de la scène hip hop indé) pourrait légitimement faire craindre des titres un peu bavards, mais l’habitude des Living Legends de rapper plus légèrement leurs refrains, voire de les chanter, assouplit l’ensemble de la formule. Almost Famous est donc une réussite, sans se distinguer de la discographie du groupe. Il ne permettra sans doute pas aux Living Legends de devenir plus connus (il faudrait déjà qu’on puisse se procurer l’album ailleurs que sur leur site www.llcrew.com), mais confirme la conclusion du MC Scarub : « The outcome is legendary, and nothing less ».

Sylvain Bertot

Gotta question for ya
Night prowler (feat. Slug)
That looks good
Black glass
Rabbit hole
Common ground (feat. JC)
Flawless
What would i be (feat. N8 the GR8 and Krush)
Anything you want
Gift wrap
War games
Forces of nature
Osaka tales
Soap boxn
Not here (feat. Pep Love and Jo Wilkinson)
Nothing less (feat. Slug)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *