Loading...
Disques

The Roots – Things Fall Apart

Things Fall Apart

On ne s’attendait pas à un tel chef d’oeuvre. Certes, the Roots ont toujours été plus que convaincants, et d’impressionantes bêtes de scène. Mais leurs albums, tous bons, plaisants, du genre à séduire ceux qui s’intéressent au rap sans aimer vraiment Áa, n’avaient jamais atteint le niveau de ce Things Fall Apart. Car passées les premières impressions, circonspectes, cet album à première vue compact et monolithique révèle des merveilles que l’on n’aurait jamais espéré de la part de ces vétérans.
L’option 100% organique (aucune machine) des Roots passée à l’arrière plan, ceux-ci opèrent sur Things Fall Apart la fusion parfaite des deux tendances les plus captivantes du hip hop : compositions jazzy et positives ; gimmicks minimalistes éminemment évocateurs. Les renversants « The Next Movement », « Step into Relm » ou « Ain’t Sayin’ Nothin’ New » en sont le résultat. Quant à « You got Me », exercice r’n b taillé pour les radios, mais nullement racoleur, interprété par Erykah Badu, il a la surprenante et géniale idée de se conclure par un bref exercice drum’n bass.
Certes, Things Fall Apart compte quelques morceaux plus faibles. Mais ce ne sont que les haltes nécessaires au franchissement de nouveaux sommets. Sommets qui rendent cet album indispensable à toute personne désireuse de savoir à quoi ressemble un classique hip hop, en 1999. A quoi ressemble un classique, tout court.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *